Randonnée sympa sur le Mont-Saint-Grégoire
Mont-Saint-Grégoire - Photo de LM Le Québec

Randonnée sympa sur le Mont-Saint-Grégoire

Je ne connaissais pas jusqu’à récemment le Mont Saint-Grégoire, situé à 45 minutes de Montréal.

Et pourtant !

Il mérite vraiment le détour, malgré sa petite superficie et sa faible altitude (251 mètres).

Pourquoi?

  • parce que cette colline compte 2 écosystèmes forestiers exceptionnels:
    • une forêt rare (la chênaie rouge), et
    • 2 forêts refuges abritant plusieurs espèces de plantes menacées ou vulnérables. 
  • parce que la colline est l’un des derniers grands bois d’une région essentiellement dédiée à la culture du maïs.
    • le couvert forestier représente seulement 10% à 20 % du territoire.
  • parce que lorsque vous atteignez son somment, vous aurez une vue à 360° sur la Montérégie et sur le nord des États-Unis.
  • parce qu’une belle forêt d’érables vous offre un beau panel de couleurs l’automne. 
  •  parce qu’il est un centre de conservation de l’environnement.

Ce que l’on doit savoir sur le Mont-Saint-Grégoire

  • Stationnement: en période achalandée, l’attente au niveau du stationnement est très raisonnable comparativement à d’autres parcs (environ 10 minutes d’attente lors de mon arrivée vers 14h, un dimanche du mois de septembre).
  • Voiture Communauto – Fidèle à notre habitude, nous avons utilisé une voiture Communauto pour aller au Mont-Saint-Grégoire, au départ du Sud-Ouest de Montréal !
    • Coût: environ 74 $ (taxes et essence incluses)
    • Durée de la réservation: 7h15
    • Distance: 104 km
voiture communauto au mont-saint-gregoire
Voiture Communauto au Mont-Saint-Grégoire – Photo de LM Le Québec
  • Distance du sentier : 2,5 km environ
  • Durée de la randonnée : Moins d’1h30
  • Dénivelé : 251 mètres
  • Difficulté : Généralement facile à intermédiaire en raison de certains passages requérant dextérité et souplesse
  • Frais d’entrée: 
    • 5.50$ taxes incluses pour les adultes.
    • 2,75$ taxes incluses pour les 5 à 17 ans.
    • pour les autres tarifications, cliquez ici.
    • Payable à l’entrée du Mont-Saint-Grégoire par carte débit ou argent liquide uniquement. La carte de crédit n’est pas acceptée.
  • Pas de pique-nique: Les pique-niques ne sont pas autorisés sur le site du Mont-Saint-Grégoire afin que le flux de visiteurs se fasse plus facilement.
  • Parcours en sens unique : En période Covid, la randonnée sur les sentiers du Mont-Saint-Grégoire se fait en sens unique.

Ce que j’ai aimé du Mont-Saint-Grégoire

  • Achalandage raisonnable – Même si le parc est tout de même achalandé en période automnale, on n’a pas le sentiment d’être dans une foule, contrairement à d’autres parcs situés à proximité de Montréal.
    • Toutefois, à certains endroits plus difficiles de l’ascension, il peut y avoir des petites lignes en file indienne.
  • Durée de la randonnée –  en marchant plutôt tranquillement et en prenant un certain nombre de photos, il m’a fallu environ 2 heures.
    • Par contre, si vous vous arrêtez peu souvent, vous pouvez facilement faire l’ascension et la descente en 1h ou 1h15.
  • Difficulté –  Bien que la randonnée soit de façon générale facile, il y a tout de même certains endroits techniques, tant au niveau de l’ascension que de la descente.
    • À certains endroits, le sentier est constitué de pierres plus ou moins grosses.
    • Si vous cherchez une petite promenade tranquille sans aucun effort, ce sentier de randonnée du Mont Saint-Grégoire va peut-être être un petit défi pour vous (sans être non plus un gros défi, soyons clair !).
    • Par exemple, le sentier du Mont-Saint-Grégoire est plus difficile que:
    • En conséquence, si vous cherchez un sentier qui requiert quelques efforts sans être toutefois vraiment difficile, ce sentier du Mont Saint-Grégoire sera parfait pour vous.
  • Promenade familiale –  Malgré que le sentier présente quelques petits défis, on y rencontre tout de même de nombreuses familles avec de jeunes enfants.
    • Preuve que le sentier est tout de même très accessible !
    • Sa courte distance est définitivement un atout pour une promenade familiale.
  • Point de vue à 360 degrés –  J’ai particulièrement aimé le point de vue à 360° sur la Montérégie et son paysage essentiellement agricole.
    • Par temps clair, les différents monts de la Montérégie se présentent fièrement devant vous.
    • Mais ce qui est le plus admirable est la vue sur les différentes montagnes du Vermont et les Adirondacks des États-Unis.
    • Bien que la journée de ma randonnée fût un peu nuageuse, j’ai tout de même pu bénéficier d’une vue très lointaine : je pouvais voir au loin le mont Pinacle qui se situe au sud de Coaticook !
  • Panneaux d’orientation –  J’ai particulièrement apprécié les panneaux d’orientation indiquant les monts et sommets auxquels on fait face.
    • Avant de voir ces panneaux d’orientation, j’avais voulu testé mon sens de l’orientation en devinant le nom des monts auxquels je faisais face.
    • J’ai eu tout faux !
Panneau dorientation au Mont Saint Gregoire LM Le Québec
Au sommet du Mont-Saint-Grégoire – Photo de LM Le Québec
  • Superficie du sommet du Mont-Saint-Grégoire –  Dès que vous atteignez le sommet, une belle et grande surface presque plane vous attend.
    • vous avez alors beaucoup d’espace pour admirer l’étendue de la Montérégie devant vous tout en maintenant une distanciation sociale requise en période Covid.
    • pensez à aller dans les différentes zones de ce sommet puisque chacune d’elle vous offre une vue différente sur la région. 
    • le sommet est par ailleurs aussi un endroit où il est bon et facile de s’asseoir puisque la surface est presque plane.
  • L’histoire du Mont-Saint-Grégoire – En amorçant la descente, j’ai trouvé particulièrement intéressant de traverser une ancienne carrière de pierre.
    • on réalise alors que ce Mont-Saint-Grégoire était anciennement exploité pour des fins industrielles en raison de sa roche (le granit) qui était recherchée.
    • l’histoire du Mont Saint-Grégoire et de son exploitation sont d’ailleurs bien documentés à travers différents panneaux informatifs que l’on croise ici et là lors de la descente.
    • outre ces panneaux informatifs, on découvre aussi ici et là plusieurs anciens outils industriels, tels que des câbles d’acier ou des outillages laissés à l’abandon sur ce Mont Saint-Grégoire. Ils témoignent aujourd’hui de cette période d’exploitation industrielle du Mont-Saint-Grégoire. 
    • j’avais fait la randonnée de ce sentier en période hivernale et je n’avais pas remarqué cette ancienne exploitation industrielle du Mont-Saint-Grégoire puisqu’elle était ensevelie sous la neige. Peut-être aussi faisait-il trop froid pour que je m’arrête lire les panneaux. C’était donc une belle surprise de découvrir cette histoire du Mont-Saint-Grégoire, même si, elle a porté dommage à sa biodiversité. 
Ancienne carriere de pierre LM Le Québec
Ancienne carrière de pierre au Mont-Saint-Grégoire – Photo de LM Le Québec
  • Le statut d’aire protégée du Mont Saint-Grégoire –  Dès l’arrivée au Mont-Saint-Grégoire, on peut voir une volonté affichée de valoriser le Mont-Saint-Grégoire mais aussi et surtout de conserver la richesse biologique de l’endroit. Le CIME Haut-Richelieu, propriétaire d’une partie du Mont-Saint-Grégoire en a la mission.
    • Là encore, des panneaux que ce soit au niveau du départ du sentier mais également le long du sentier nous rappellent les efforts de conservation de la biodiversité.
  • La gestion du stationnement – En interdisant le pique-nique sur le site, les responsables du Mont Saint-Grégoire permettent un roulement somme toute assez fluide du nombre de visiteurs du Mont Saint-Grégoire.
    • j’ai donc beaucoup apprécié cette façon de faire permettant à tous et à chacun de profiter du parc tout en laissant entrer le plus de visiteurs possible.

Ce que j’ai moins aimé du Mont-Saint-Grégoire

J’ai beaucoup apprécié le Mont-Sant-Grégoire que je connaissais en réalité très peu.

C’est vraiment un parc à découvrir en Montérégie parce qu’il a beaucoup à offrir.

Peut-être la seule contrainte serait la suivante :

  • Pas d’achat de l’accès au mont en ligne – Il me semble qu’il ne soit pas possible d’acheter les accès au parc en ligne.
    • en conséquence, on prend un peu la chance de ne pas pouvoir entrer dans le parc en une journée de grand achalandage.
    • par contre, la façon dont la gestion du stationnement et du mont est opérée permet justement d’éviter que l’entrée du parc soit impossible.
    • donc, l’absence d’achat en ligne n’est en réalité pas un gros enjeu.
    • par ailleurs, il est toujours possible d’acheter une carte de membre.

Et après la randonnée ?

En période automnale, pourquoi ne pas aller faire de l’autocueillette dans un des 2 vergers suivants: 

  • Les Domaines Roka – Ce domaine a la particularité d’être un verger biologique (et certifié biologique par ECOCERT Canada)
  • Le Verger et Cidrerie Denis Charbonneau – Outre l’autocueillette de pommes, ce verger offre une série d’activités pour les petits et pour les grands. Balade motorisée ou en chevaux, magasin de produits du verger, dégustation de cidres, mini-ferme, etc.)

Et pour la saison des sucres, pensez aller visiter:

Autres suggestions de visites dans la région

Voici quelques suggestions de visites en Montérégie:

Pour conclure

Si vous voulez prendre l’air et faire un peu d’effort sans que ce soit de très gros efforts, le Mont-Saint-Grégoire est une belle alternative pour vous:

  • Il est situé à moins d’une heure de Montréal,
  • Votre randonnée sera de moins de 2 heures, 
  • Oui, vous serez content de votre petit exercice physique de la journée,
  • Vous aurez une vue à 360 degrés sur les monts de la Montérégie ainsi que les montages du nord des États-Unis.

Et vous, que pensez-vous du Mont-Saint-Grégoire ?

Cet article a 6 commentaires

Laisser un commentaire