You are currently viewing Visite d’un ancien village des Premières Nations près de Montréal
Village d'antan reconstitué des Premières Nations Droulers / Tsiionhiakwatha à Saint-Anicet - Photo de LM Le Québec

Visite d’un ancien village des Premières Nations près de Montréal

L’histoire et la culture des Premières Nations vous intrigue ? Vous aimeriez mieux comprendre leur mode de vie avant l’arrivée des Européens en Amérique du Nord ?

J’ai une idée pour vous : aller visiter un village des Premières Nations reconstitué au centre d’interprétation du site archéologique Droulers / Tsiionhiakwatha à Saint-Anicet, au Québec, au Sud de Montréal.

Allez, je vous laisse essayer de prononcer son nom… 

De mon côté, je n’ai pas encore réussi !!

Savez-vous ce que veut dire “Droulers / Tsiionhiakwatha” ?

“Droulers” est le nom du site, qui reprend le nom de la personne qui a découvert en quelque sorte cet ancien village des Premières Nations.

“Tsiionhiakwatha” est, quant à lui, le nom de ce village iroquoien reconstitué. Les iroquoiens sont une des familles linguistiques des Premières Nations.

“Tsiionhiakwatha” veut dire : “là où on cueille les petits fruits” … cette région étant connue pour la cueillette de petits fruits.

Où trouverez-vous cet ancien village des Premières Nations ?

  • Son adresse:  1800, chemin Leahy, Saint-Anicet (Québec) J0S 1MO. Il est situé :
    • en Montérégie, à environ 1h15 au Sud de Montréal, en partant du Sud-Ouest de Montréal (avec une circulation très fluide).
    • à proximité de l’intersection entre la province du Québec, les États-Unis et la province de l’Ontario.
  • Durée de visite:
    • Planifiez entre 1h15 et 1h30 heures de visite pour suivre la visite guidée et bien comprendre l’origine de cet ancien village des Premières Nations. 
    • Attendez-vous à faire un vrai retour dans l’histoire, qui nous ai souvent très peu connue et comprise. 
  • Accès payant et gratuit – Depuis peu, ce centre d’interprétation du site archéologique Droulers / Tsiionhiakwatha a reçu la reconnaissance muséale officielle.
    • Qu’est-ce que cela veut dire ?
    • Tout simplement, que les visites sont gratuites pour tous, tous les 1ers dimanches de chaque mois d’ouverture !
    • Les autres jours, la visite du site vous est offerte au prix de:
      • 10$ pour un adulte,
      • 7$ pour les aînés et étudiants, et
      • 30$ pour une famille de 4.
  • Et l’hiver ? L’hiver, cette reconstitution de village iroquoien est fermée pour des raisons logistiques. 
    • Alors, profitez absolument de la période estivale pour aller découvrir les richesses historiques et archéologiques de cet endroit !
Aperçu du village des Premières Nations Droulers à Saint Anicat LM Le Québec
Village reconstitué des Premières Nations Droulers / Tsiionhiakwatha – Photo de LM Le Québec

Qu’allez-vous découvrir dans ce village ?

  • Un autre univers : celui d’un village traditionnel des Premières Nations au cours du XVème siècle sur le territoire qui est devenu aujourd’hui le Québec, juste avant l’arrivée des Européens.
  • Ce village reconstitué est aussi le plus grand village des Premières Nations découvert au Québec !
  • Il est composé de 4 “maisons longues” que vous visitez dans le cadre de la visite guidée. La 4ème maison longue est celle où vous trouverez l’exposition et la boutique.
  • Le village est entouré d’une grande palissade de bois traditionnelle dans le système de défense des Premières Nations.
Entrée au village des Premières Nations Droulres à Saint Anicet LM Le Québec
Entrée au village d’antan reconstitué des Premières Nations Droulers / Tsiionhiakwatha – Photo de LM Le Québec
  • La visite guidée explique que ce village iroquoien est une reconstitution de ce qu’était un village des Premières Nations à l’époque…
    • … puisque ces villages avaient une durée de vie d’environ 20 ans.

Mais si les villages avaient une durée de vie de 20 ans, comment ce village d’antan a-t-il été découvert ? 

  • C’est une longue histoire !
  • Ce centre d’interprétation du site archéologique Droulers a ouvert en 2001 … Quelques années avant, cet endroit n’était encore qu’un champ agricole !
  •  Sa découverte est fascinante. Allez, je vous en parle un peu :
    • Monsieur Droulers, agriculteur de la région, a commencé à trouver un objet étrange dans les années 70. 
    • Puis, ses découvertes d’objets se sont accumulées. Mr Droulers a commencé à les garder chez lui et à en parler dans son entourage.
    • Les années ont passé et les découvertes encore mystérieuses de Mr Droulers ont été portées à l’attention d’archéologues à Montréal.
    • Rapidement, ces archéologues ont voulu faire des recherches archéologiques dans la zone où avaient été découverts les objets trouvés par Mr Droulers. 
    • Avec ces recherches archéologiques, ce sont plus de 500 000 artéfacts qui ont été découverts progressivement, confirmant l’existence d’un village des Premières Nations à cet endroit. 
    • L’idée est alors née de reconstituer un village iroquoien à cet endroit.
    • La construction a eu lieu entre 1996 et 2000 et le centre d’interprétation du site archéologique Droulers / Tsiionhiakwatha a ouvert ses portes en 2001.

Qu’allez-vous apprendre avec la visite guidée ?

Une foule d’informations hyper intéressantes sur les Iroquoiens (une des familles linguistiques des Premières Nations), par exemple :

  • comment est choisi l’emplacement d’un village des Premières Nations,
  • la façon dont les maisons longues sont construites,
  • l’organisation interne d’une maison longue avec la répartition des familles,
  • l’utilité de chaque étage des maisons longues,
  • le rôle des femmes dans la société iroquoienne,
  • le rôle des hommes dans la société iroquoienne,
  • la façon dont les enfants étaient élevés,
  • les principales sources alimentaires des iroquoiens et les méthodes de conservation des aliments,
  • les outils qu’ils utilisaient dans leur quotidien,
  • le système de défense d’un village des Premières Nations,
  • le mode de vie semi-sédentaire des Iroquoiens comparativement à une autre famille linguistiques des Premières Nations, les Algonquins,
  • Et tant d’autres choses encore !

Bref, vous passerez près d’1h15, voire 1h30, à comprendre le mode de vie fascinant des Premières Nations de l’époque, le tout basé sur des recherches historiques et archéologiques.

Un vrai régal !

Maison longue dun village des Premières Nations Droulers LM Le Québec
L’intérieur d’une maison longue du village d’antan reconstitué des Premières Nations Droulers / Tsiionhiakwatha – Photo de LM Le Québec

Ce que j’ai beaucoup aimé de ce village iroquoien et de la visite guidée

  • L’équipe du centre d’interprétation –  Tout d’abord, l’équipe de ce site Droulers/Tsiionhiakwatha est très sympathique et accueillante. On se sent tout de suite bienvenue. Notre guide Élisabeth était aussi très sympathique et nous a partagé une connaissance vraiment approfondie de la vie des Premiers Nations et des Iroquoiens en particulier.
  • La visite guidée à l’heure de la Covid – Le centre d’interprétation a créé un parcours fléché qui nous permet de respecter les règles sanitaires tout en nous permettant de découvrir l’intégralité de ce village des Premières Nations, avec ses 4 maisons longues.
  • Authenticité –  Contrairement à d’autres endroits où l’aspect folklorique est mis à l’avant, ce centre d’interprétation du site archéologique Droulers / Tsiionhiakwatha est avant tout un site de partage des connaissances analysées du mode de vie des Premières Nations. Les connaissances archéologiques et historiques priment donc sur tout autre aspect. Cet aspect authentique est vraiment un des atouts de ce site.
    • Le centre d’interprétation est d’ailleurs un projet collaboratif entre les archéologues, la MRC du Haut Saint-Laurent et les Mohawk. 
    • Cette collaboration se ressent beaucoup dans la volonté d’offrir une vision historique et archéologique la plus juste possible.
  • Les maisons longues –  J’ai particulièrement apprécié les visites des maisons longues avec les explications sur l’organisation interne d’une maison longue. De nombreuses reproductions d’artéfacts sont présentées pour expliquer le quotidien des Premières Nations de l’époque. 
    • Rien de tel que de voir en personne ces maisons longues et de découvrir les objets pour mieux comprendre la société des Premières Nations de l’époque.
    • Les artéfacts retrouvés lors des recherches archéologiques sont, quant à eux, exposés dans le musée de ce centre d’interprétation.
  • Le village –  Outre la visite des maisons longues, vous traversez aussi le village (qui est très petit) dans lequel vous découvrez la façon dont certains légumes sont cultivés et comment les aliments sont fumés ou séchés pour leur conservation.
  • Une expérience diversifiée – Le centre d’interprétation du site archéologique Droulers / Tsiionhiakwatha offre à la fois des visites guidées pour des visites individuelles mais aussi une expérience de groupe notamment pour des groupes scolaires. 
    • Certaines activités ludiques sont proposées pour les groupes scolaires. 
    • Par ailleurs, en période de non-Covid-19, le centre d’interprétation offre également des nuitées en maisons longues. Après une activité d’après-midi et le souper, les visiteurs se réunissent autour d’un feu au sein d’une maison longue pour y écouter des contes et des légendes des Premières Nations, avant de s’endormir ! Les enfants sont toujours émerveillés par cette expérience, ainsi d’ailleurs que les parents. Vivement que la Covid-19 soit derrière nous pour que le centre d’interprétation puisse de nouveau offrir ses nuitées dans une maison longue !
  • Le musée –  Le centre d’interprétation offre également un musée illustrant de nouveau la vie des Premières Nations grâce à des maquettes. Vous y verrez également de nombreux artéfacts découverts pendant les recherches archéologiques qui sont depuis terminées à cet endroit.

Vous l’avez compris, le centre d’interprétation offre vraiment une expérience aussi large, authentique et approfondie que possible d’un ancien village des Premières Nations.

Ce que j’ai moins aimé

En un mot: rien. 

J’ai énormément apprécié la visite et je la recommande très chaudement !

Et après la visite de ce village des Premières Nations d’antan ?

Après la visite du centre d’interprétation du site archéologique Droulers / Tsiionhiakwatha, pourquoi ne pas faire une de ces 3 visites ?

  • Le Circuit du Paysan.
    • Pour les épicuriens, gourmets et gourmands, pensez à découvrir la route touristique du Circuit du Paysan.
    • Une façon agréable de découvrir des produits locaux.
  • La Réserve nationale de faune du lac Saint-François.
    • Ce parc est une aire protégée créée en 1978 pour sauvegarder des milieux humides et des espèces fauniques et floristiques :
    • Cette réserve nationale de faune offre aussi des randonnées de très courtes distances, par exemple:
      • le sentier du Trille-Penché de 800 mètres, 
      • ou encore, le sentier de la Tour et la baie aux grenouilles dans le secteur du Marais-Fraser, d’environ 2,4 km.
      • Il existe également un sentier de plus de 3 km au milieu d’un marécage: le sentier de l’Érablière à Caryers dans le secteur Piasetski.
        • Cependant, gare aux moustiques en période estivale!! 
        • Il est préférable d’attendre la période automnale ou la fin de l’été pour aller vous promener sur ce sentier du secteur Piasetski de la réserve faunique.
  • Piste cyclable dans la région de Beauharnois-Salaberry
    • Enfin, si vous aimez le vélo, vous pouvez aussi vous diriger vers la région de Beauharnois – Salaberry et découvrir le grand réseau de pistes cyclables de cette région. 
    • Vous trouverez la liste des pistes cyclables ici.

Autres suggestions de visites dans la région

Voici quelques suggestions de visites en Montérégie:

Si la culture et l’histoire des Premières Nations vous intriguent, pensez aussi visiter l’Hôtel-Musée Premières Nations à Wendake.

Pour conclure

Si l’histoire des Premières Nations vous intrigue, il vous faut absolument aller au centre d’interprétation du site archéologique Droulers / Tsiionhiakwatha.

Ce centre d’interprétation présente un ancien village des Premières Nations datant d’avant l’arrivée des Européens, de façon la plus authentique possible, basée sur une analyse historique et archéologique.

Vous passerez alors plus d’1 heure dans une atmosphère agréable, pédagogique et ludique à découvrir la culture et le mode des vie des Iroquoiens à travers la visite d’un village des Premières Nations de l’époque, reconstitué et incluant 4 maisons longues.

Comme moi, vous en sortirez probablement émerveillé et enchanté de ce retour à l’histoire, avant l’arrivée des Européens.

N’hésitez plus: prenez rendez-vous et allez visiter le centre d’interprétation du site archéologique Droulers / Tsiionhiakwatha !

Pour continuer de découvrir le Québec, devenez membre de la communauté de LM Le Québec !

Cet article a 5 commentaires

Laisser un commentaire