You are currently viewing Le repas de Noël traditionnel québécois

Le repas de Noël traditionnel québécois

Savez-vous à quoi vous attendre lors d’un repas de Noël traditionnel québécois ?

Car, comment partout dans le monde, le Québec a aussi ses habitudes culinaires pour le repas de Noël.

Rappelons-nous toutefois que chaque famille a ses propres traditions et façons de faire ! 

Alors, découvrons ensemble à quoi ressemble un repas de Noël traditionnel au Québec. 

L’heure du repas de Noël

Vous le savez peut-être déjà, les repas sont consommés beaucoup plus tôt au Québec (et au Canada) qu’en Europe notamment.

Par exemple, de nombreuses familles prennent leur repas du soir … à 17heures ! … tout le long de l’année.

C’est la même chose pour Noël !

  • Certains familles vont commencer le repas de Noël très tôt, vers 17h ou 17h30.
  • Pour d’autres, le repas de Noël commencera un peu plus tard, vers 18h ou 19h.

Quelle que soit l’heure, la règle à retenir est que le repas de Noël aura tendance à commencer plutôt tôt que tard.

Ne pensez pas arriver à 21h, vous raterez la dinde … et peut-être même la bûche aussi 😉.

L’apéro

Cette célèbre tradition française n’existe pas vraiment au Québec bien que les français installés au Québec ont tendance à perpétuer ce moment de partage.

Les Québécois partagent plutôt un verre de vin ou alors le cocktail préféré de chaque famille.

Pour Noël, la boisson qui se démarque au Québec est le: Punch de Noël aux canneberges et agrumes.

Pour des idées recettes: voici celles de:

L’entrée

Pas de folie à prévoir au niveau de l’entrée du repas de Noël traditionnel au Québec.

On trouve généralement un potage ou une soupe, quel qu’il soit.

Allez hop, on passe tout de suite au plat principal !

Le plat principal

C’est au niveau du plat principal que la tradition du repas de Noël traditionnel québécois est la plus marquante.

Une dinde rôti

Clairement, la dinde rôtie fait partie du repas de Noël traditionnel québécois !

Certains la serviront également farcis.

Vous vous souvenez peut-être que les québécois et les canadiens mangent aussi de la dinde de l’Action de Grâce, qui a lieu le 2ème lundi du mois d’octobre.

Comme à l’Action de Grâce, la dinde est souvent accompagnée d’une sauce aux canneberges qui est une tradition américaine.

Voici 2 recettes de sauce aux canneberges:

La dinde de Noël est un plat traditionnel au Québec depuis la fin des années 40 seulement ! Puisque avant ces années 40, Noël était plutôt célébré avec des oies !

La tourtière

Une grande tradition québécoise de Noël est la tourtière.

Il s’agit d’un plat en croûte à base de viande hachée (porc, bœuf ou veau, ou encore un mélange de viandes).

La tourtière qui est vraiment très appréciée à la période de Noël est la tourtière du Lac St-Jean. Elle se caractérise par:

  • sa pâte plus épaisse, 
  • la présence de morceaux de pomme de terre que l’on ne trouve pas dans les autres tourtières, 
  • son très large format. Elle est généralement préparé dans un contenant beaucoup plus large et profond afin de donner au minimum une dizaine de portions. 

Certains aiment cette tourtière avec du ketchup aux fruits maison (ou même du ketchup Heinz !).

Pour des recettes de tourtière, voici:

Et pour savoir comment faire la meilleure tourtière, Je Cuisine nous explique tout !

Le pâté à la viande

Une variante à la tourtière est un pâté à la viande. Tous les deux sont des plats en croûte à base de viande hachée.

La différence entre les 2 ?

Hmm, elle ne me parait pas claire car seuls les québécois semblent saisir la différence !

La Presse y a d’ailleurs consacré un article: Tourtière ou pâté à la viande ?

Là encore, certains accompagnent le pâté à la viande de ketchup, fait maison … ou pas !

Voici quelques recettes :

Ragoût de boulettes ou le ragoût de pattes de cochon !

Le ragoût de boulettes est lui aussi un plat traditionnel du Québec.

Il est préparé à base de porc bien que certains adaptent cette recette à toute autre viande. 

Il s’agit d’un plat en sauce avec des pommes de terre en accompagnement.

Je n’ai jamais goûté le ragoût de pattes de cochon … même s’il semble être aussi un plat traditionnel du Québec !

La viande est donc un incontournable sur les tables de Noël. 

Le poisson et les fruits de mer sont, quant à eux, les grands absents de ces fêtes de fin d’année !

Voici quelques recettes:

Les accompagnements

Outre la viande sur toutes ces formes (rôti, tourtière, boulette) sur les tables de Noël québécoise, on trouve aussi ces accompagnements:

Pour une plus grande sélection d’accompagnements, regardez ceux proposés par Je Cuisine.

Pour d’autres suggestions de plats de Noël, voici les suggestions de :

Le dessert de Noël

Le fromage n’est pas si présent que cela dans les repas de Noël traditionnel québécois, on passe directement aux desserts !

Ne soyez pas surpris, on trouve généralement une bûche !

Mais ce n’est probablement pas le dessert le plus traditionnel au Québec.

Les grands traditionnels québécois sont:

  • fudge, souvent 100 % chocolat ou garnie de noix ou d’amandes, ou encore 
  • le sucre à la crème. D’ailleurs, lorsque vous êtes invités à un réveillon, il n’est pas rare que certains amènent leur contenant bien rempli de carrés de sucre à la crème !

Pour d’autres idées de dessert de Noël québécois, regardez les suggestions de Recettes du Québec.

La durée des repas de Noël

Les nord-américains ne sont généralement pas réputés pour passer des heures autour d’une table à manger, comme cela peut être le cas dans certains autres pays du monde.

Finalement, le repas de Noël québécois suit cette tendance du « plutôt rapide ». 

On peut rester 2 ou 3 heures autour d’une table mais rarement plus. 

Naturellement, certaines familles célèbrent plus que d’autres.

Mais généralement, un repas de Noël n’est pas aussi long que l’on pourrait le penser lorsque l’on n’est pas natif de l’Amérique du Nord. 

Il m’est d’ailleurs arrivé d’avoir un repas de Noël qui a duré 1h30 grand maximum !

Pour conclure

Le repas de Noël traditionnel québécois fait honneur à la viande, quelle qu’elle soit.

La dinde est l’exemple le plus traditionnel mais aussi les tourtières.

Les poissons, les fruits de mer et le fromage sont, quant à lui, les grands perdants du repas de Noël traditionnel québécois.

Et vous, quel est votre plat de Noël québécois favori ?

Si les produits québécois vous intéressent, pensez aussi à lire notre article sur le sirop d’érable au Québec ou encore la tire d’érable.

Cet article a 2 commentaires

Laisser un commentaire