You are currently viewing La Pulperie de Chicoutimi: un incontournable
La Pulperie de Chicoutimi - Photo de LM Le Québec

La Pulperie de Chicoutimi: un incontournable

Si vous ne connaissez pas la Pulperie de Chicoutimi, vous devez aller la voir lorsque vous êtes dans la région du Saguenay !

Aujourd’hui, la Pulperie de Chicoutimi est un musée régional de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il est aussi un très beau complexe d’animations culturelles et touristiques.

Mais, dans le passé, ce site était celui de l’ancienne Compagnie de Pulpe de Chicoutimi.

Ok, je ne savais pas non plus ce qu’est une compagnie de pulpe !

La Compagnie de Pulpe de Chicoutimi transformait mécaniquement le bois en pâte à papier pour l’exporter en Europe.

Allez, c’est parti pour vous partager notre visite de la Pulperie !

Pourquoi visiter la Pulperie de Chicoutimi ?

  • Parce que vous apprendrez beaucoup sur l’histoire de cette usine de pâte à papier et de sa forte influence dans le développement économique de la région du Saguenay.
    • Chicoutimi devient la capitale mondiale de la pulpe au début du XXème siècle !
  • Parce que c’est vraiment un bel endroit où s’y promener,
  • Parce qu’elle est un musée régional offrant de très belles expositions culturelles, historiques et artistiques,
  • Parce que la Pulperie est un emblème de Chicoutimi.
  • Parce qu’elle a survécu au déluge de 1996 malgré des pertes considérables.

Qu’allez-vous découvrir à La Pulperie de Chicoutimi ?

  • une zone extérieure, gratuite et accessible à tous, pour vous promener sur l’ancien site de la Pulperie de Chicoutimi.
    • vous découvrez alors les anciens édifices (partiellement détruits) de la Compagnie de Pulpe.
  • le « Jardin des Vestiges » – il est la pièce maitresse de la zone extérieure de la Pulperie de Chicoutimi.
    • Un des vestiges de la Compagnie de Pulpe de Chicoutimi devenu un magnifique endroit.
Jardin des Vestiges de La Pulperie de Chicoutimi
Jardin des Vestiges de La Pulperie de Chicoutimi – Photo de LM Le Québec
  • le bâtiment principal de la Pulperie de Chicoutimi – il abrite aujourd’hui le musée régional du Saguenay-Lac-Saint-Jean.
  • des expositions culturelles – dont 3 sont permanentes – présentées au sein de ce musée.
    • ces expositions portent sur différentes thématiques: culturelle, historique, et artistique.
    • les 3 expositions permanentes sont :
      • La main à la pâte (exposition permanente): nous en parlons tout de suite !
      • Chek8timi (exposition permanente): cette exposition traite de l’histoire de Chicoutimi et de sa région par le biais du site historique du poste de traite de Chicoutimi. 
      • Arthur Villeneuve (exposition permanente): nous en parlons aussi dans quelques instants.
  • de belles expositions photographiques, à proximité des salles d’exposition du musée.

Ce que j’ai particulièrement aimé de la Pulperie

Je ne savais pas vraiment pas à quoi m’attendre en allant visiter cet endroit.

Quelle agréable surprise de découvrir un si beau site.

  • le Jardin des Vestiges – Cet endroit est magnifique.
    • il ne s’agit pas d’un jardin verdoyant ! Vous n’y verrez pas ou que très peu de verdure.
    • le jardin des Vestiges est en réalité les décombres d’un ancien édifice de la Pulperie.
    • mais ces décombres, dans son environnement naturel et à côté de la rivière Chicoutimi, offrent vraiment un « je-ne-sais-quoi ». C’est un endroit où on pourrait y rester des heures.
    • une série de petits chemins et passages en bois est proposée pour mieux découvrir ce qui entoure ce jardin des Vertiges. Pensez à parcourir ces différents passages. Ils offrent de beaux points de vue sur la rivière Chicoutimi, sur le jardin des Vestiges et sur le site de la Pulperie.
    • en période estivale, le jardin des Vestiges est aussi utilisé pour des représentations culturelles ainsi que pour des soirées ou évènements privés.
Jardin des Vestiges LM Le Québec
Jardin des Vestiges de La Pulperie de Chicoutimi – Photo de LM Le Québec
  • le bâtiment principal de la Pulperie de Chicoutimi, qui constitue aujourd’hui l’aire d’accueil des visiteurs de ce musée régional.
    • ce bâtiment principal a pu conserver l’intégralité de son aspect extérieur. Ses grandes fenêtres sont impressionnantes.
    • construit entre 1919 et 1921 à partir de granit rose, cet édifice était autrefois l’atelier de réparation mécanique et la fonderie de la Compagnie de Pulpe.
    • les énormes portes de cet édifice et les rails encore visibles dans l’édifice permettaient aux trains et aux locomotives d’entrer à l’intérieur pour y être réparés ! 
    • la Compagnie de Pulpe y fabriquait aussi ses propres équipements, telles que ses meules. Plusieurs innovations ont ainsi été réalisées à l’intérieur de ce bâtiment.
    • l’édifice a été restauré en 1984.
    • le terme de « cathédrale industrielle » prend tout son sens lorsque l’on admire cet édifice !
Interieur de la Pulperie de Chicoutimi LM Le Québec
Intérieur de la Pulperie de Chicoutimi – Photo de LM Le Québec
  • l’exposition « Arthur Villeneuve » du musée de la Pulperie de Chicoutimi – Un coup de cœur !
    • je ne connaissais pas cet artiste de Chicoutimi avant de venir à ce musée. Et quelle belle surprise !
    • au sein d’une grande salle, vous allez découvrir l’univers d’Arthur Villeneuve, qui a découvert son don de peintre à un âge plutôt avancé.
    • l’exposition met en valeur la vie, à la fois sobre et surprenante, de ce peintre qui était avant tout un barbier. Il a d’ailleurs consacré une grosse partie de sa vie à sa profession de barbier.
    • le soir, il peignait … sa maison faute d’avoir les moyens de s’acheter des toiles. Après des semaines et des mois de peinture, sa maison a été complètement peinte à la fois à l’intérieur mais aussi à l’extérieur !!
    • si la maison ainsi peinte fut la risée du voisinage pendant un certain nombre d’années, peu à peu, les amateurs d’art ont su reconnaître les talents d’Arthur Villeneuve. Ce dernier a fini par obtenir une reconnaissance artistique à la fois canadienne et québécoise.
    • certains qualifient son art « d’enfantin’ alors que d’autres le considère comme « instinctif ».
  • la grosse surprise de l’exposition « Arthur Villeneuve » est de voir la maison peinte d’Arthur Villeneuve entièrement intégrée au sein même de cette exposition !
    • vraiment une très belle exposition qu’il vous faut absolument voir si vous êtes à Chicoutimi.
    • cette exposition « Arthur Villeneuve » vous demandera environ 45 minutes pour la découvrir.
  • l’exposition « La main à la pâte » – elle porte sur la naissance de la Pulperie de Chicoutimi à la fin du 19e siècle et de son évolution jusqu’à sa fermeture en 1930.
    • c’est la 1ère exposition que l’on découvre en entrant dans le musée de la Pulperie de Chicoutimi.
    • vous découvrez ainsi tout de suite les origines de ce site de la Compagnie de la Pulpe à travers cette agréable exposition présentée dans une salle de taille moyenne.
    • si vous prenez le temps de vous imbiber de cette exposition, comptez environ 40 minutes de visite.
  • le site extérieur – Il est accessible à tous, visiteurs ou non du musée de la Pulperie de Chicoutimi et il est gratuit.
    • une pluie fine accompagnait notre promenade sur l’ancien site de la Compagnie de Pulpe de Chicoutimi.
    • mais peu importe, cette promenade demeure agréable, à la fois par sa quiétude et par l’histoire qui y règne.
    • en vous promenant sur ce site, vous allez découvrir:
      • chacun des bâtiments de la Pulperie de Chicoutimi, majoritairement détruits, ainsi que
      • la rivière Chicoutimi qui alimentait la Pulperie et qui a malheureusement causé le déluge de 1996.
Cathédrales industrielles de La Pulperie de Chicoutimi
Cathédrales industrielles de La Pulperie de Chicoutimi – Photo de LM Le Québec

Un peu d’histoire

  • La Compagnie de Pulpe de Chicoutimi est fondée le 24 novembre 1896 par Joseph-Dominique Guay (alors maire de Chicoutimi) et quelques-uns de ses amis.
  • Elle est alors la première compagnie de pâtes et papiers gérée par des canadiens-français.
  • Grâce à l’immense richesse forestière située en amont de la rivière Chicoutimi, la compagnie de Pulpe de Chicoutimi exporte rapidement sa pulpe de bois, renommée internationalement.
  • Pour répondre à la demande sans cesse grandissante, 3 moulins additionnels sont alors construits.
  • Elle devient au moment de la 1ère guerre mondiale la capitale mondiale de la pulpe.
  • Toutefois, la fin de la guerre entraîne la chute de la compagnie de Pulpe de Chicoutimi qui ferme définitivement ses portes en 1930.
  • Le site est abandonné jusqu’en 1949, date à laquelle le gouvernement du Québec reprend le site.
  • En 1954, la Eastern Mining and Smelting Corporation achète le site pour y installer une usine d’affinage de métaux. Elle fait faillite en 1959.
  • Une autre compagne rachète le site en 1966. Toutefois, la Ville de Chicoutimi exproprie la compagnie qui souhaitait alors détruire les anciens édifices et commence alors un projet de restauration et de revitalisation du site dès les années 1980 à aujourd’hui.
  • Le site est fortement endommagé par le Déluge du Saguenay de 1996.
    • Lors du déluge, le débit de la rivière Chicoutimi est 11 fois plus élevé qu’en temps normal.
    • En quelques heures seulement, des murs de pierre centenaires sont détruits, ainsi que des aménagements paysagers, des infrastructures d’interprétation, le Jardin des Vestiges et le théâtre aménagé dans le bâtiment 1912.
    • D’importants travaux de reconstruction sont alors entrepris.

Informations pratiques sur la Pulperie

  • Frais d’entrée:
    • pour le musée:
      • 15 $ par adulte.
      • pour les autres tarifications, cliquez ici.
    • pour le site extérieur: gratuit
  • Temps de visite à prévoir :
    • l’intégralité du musée: environ 2h15
      • exposition « La main à la pâtes »: environ 40 minutes
      • exposition « Chek8timi »: environ 25 à 30 minutes
      • exposition « Arthur Villeuneuve »: environ 45 minutes
    • le site extérieur : environ 45 minutes en marchant tranquillement.
      • en une belle journée, vous pouvez facilement y passer plus de temps, en pique-niquant par exemple dans le jardin des Vestiges.

Autres suggestions de visites dans la région

Vous souhaitez explorer la région du Fjord-du-Saguenay ?  Pensez aussi à lire ces articles:

Pour conclure

Quelle belle découverte !

Situé dans les vestiges d’une ancienne usine de pâte à papiers qui a connu la gloire au début du XXème, la Pulperie de Chicoutimi est un musée qui saura plaire aux goûts de tous et chacun, avec des expositions sur l’histoire, l’archéologie et l’art.

Si vous ne pouvez pas aller au musée, pensez tout simplement aller vous promener sur le site extérieur de la Pulperie de Chicoutimi, gratuit et accessible à tous, pour découvrir les « cathédrales industrielles » du début du XXème siècle.

Et surtout, arrêtez-vous au jardin des Vestiges !

Dites-nous ce que vous pensez de La Pulperie de Chicoutimi dans les commentaires ci-dessous !

Pour continuer de découvrir le Québec, devenez membre de la communauté de LM Le Québec !

Cet article a 9 commentaires

  1. Eliane

    Allo ! Merci pour ton blog intéressant ! Les articles sont bien écrits et pertinents. Ça donne envie d’y aller. Belle découverte que ton blog !

    1. Florence

      Merci beaucoup Eliane. Ça me fait très plaisir de lire ton commentaire.
      Mon intention avec ce blog est de fournir une information aussi complète et utile que possible sur les visites que j’expérimente, avec mon propre regard, pour que mes lecteurs puissent planifier leurs propres découvertes et escapades plus facilement.
      J’ai encore beaucoup d’idées d’articles à écrire … Il y a tellement d’endroits à découvrir. C’est une aventure de longue haleine !
      Merci de nouveau Elaine, cela m’encourage beaucoup.
      Très beau lundi à toi ! 🙂

Laisser un commentaire