L’univers des baleines et mammifères marins à Tadoussac
Le CIMM à Tadoussac - Photo de LM Le Québec

L’univers des baleines et mammifères marins à Tadoussac

Saviez-vous que vous pouvez découvrir l’univers des mammifères marins à Tadoussac, dans la région Côte-Nord du Québec ?

Je ne parle pas seulement de les voir dans le fleuve Saint-Laurent, une des activités touristiques prisées dans la région de Tadoussac.

Je vous parle plutôt de découvrir réellement l’univers des mammifères marins, d’un point de vue plus scientifique.

Et où pouvez-vous découvrir cela ?

Au Centre d’Interprétation des Mammifères Marins (et pour faire court: le « CIMM ») à Tadoussac !

Si vous visitez le Québec et la région de Tadoussac, pensez à aller au CIMM !

Voici pourquoi :

Pourquoi visiter le CIMM ?

  • Parce qu’il présente une exposition sur les baleines et autres mammifères marins du Saint-Laurent.
    • C’est donc une exposition axée sur les mammifères marins vivant dans la région de Tadoussac.
  • Parce qu’il présente les connaissances scientifiques sur ces mammifères marins.
    • Le CIMM est géré par le Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM). Mais qui est donc le GREMM ? Je vous présente le GREMM un peu plus bas.
    • On est donc dans une démarche de partage de connaissances scientifiques.
  • Parce qu’il présente la plus grande collection de squelettes de baleines au Canada !
  • Parce que la visite du CIMM est une très belle activité familiale.

Informations pratiques

  • Son adresse: 108, de la Cale Sèche à Tadoussac
    • Tadoussac est un petit village d’environ 800 personnes, situé juste à l’entrée du fjord du Saguenay au Québec. Si l’hiver y est calme, le village se métamorphose en été en village très touristique.
    • le stationnement y est donc difficile en période estivale. Pensez à vous éloigner du centre pour trouver du stationnement.
  • Durée approximative de la visite du CIMM: environ 1 heure.
  • Frais d’entrée:
    • 15$, taxes incluses par adulte.
    • Gratuit pour les 17 ans et moins.
    • Pour les autres tarifications, regardez ici.
    • Toutes les ventes de billets à l’entrée et d’items à la boutique-souvenir du CIMM financent la recherche scientifique et les programmes éducatifs sur les mammifères marins !

Qu’allez-vous découvrir au CIMM ?

  • Le CIMM, c’est une salle d’exposition de superficie moyenne avec plus d’une 10aine de squelettes de mammifères marins.
    • Certains squelettes sont très gros alors que d’autres sont de petites tailles.
    • Vous verrez notamment un cachalot de 13 mètres, une baleine noire de l’Atlantique Nord, etc.
Squelettes de mammifères marins vu par LM Le Québec
Le CIMM à Tadoussac – Photo de LM Le Québec
  • La vie des baleines et autres mammifères marins, grâce à des panneaux informatifs et interactifs sur plusieurs thématiques. Par exemple, vous allez découvrir :
    • la façon dont la recherche scientifique est effectuée pour apprendre à connaître l’univers des baleines,
    • comment les baleines font pour « voir » dans la noirceur des fonds marins,
    • les sons des baleines,
    • l’intelligence des baleines,
    • la façon dont les baleines respirent,
    • la façon dont les baleines nourrissent leur bébés,
    • etc.

Ce que j’ai aimé du CIMM

  • Les squelettes – Je ne suis généralement pas une grande passionnée des squelettes. Mais j’ai néanmoins adoré découvrir les squelettes de ces mammifères marins :
    • ces squelettes nous donne une belle perspective sur la taille de ces géants des mers !
    • mais on réalise aussi que les mammifères marins peuvent aussi être de petite taille.
    • enfin, on découvre la grande famille des mammifères marins, qui comprend les baleines naturellement, mais pas seulement.
  • La connaissance scientifique – Au CIMM, vous verrez le résultat de la recherche scientifique sur le monde des mammifères marins.
    • J’ai particulièrement aimé découvrir les techniques de recherches utilisées pour percer le mystère des baleines !
    • Les baleines vivent dans les fonds marins … qui est un lieu encore assez inconnu de l’être humain.
    • Grâce à l’arrivée de nouvelles technologies, il est désormais de plus en plus possible de découvrir cet univers… la recherche scientifique sur les mammifères marins aurait d’ailleurs environ 35 ans !
    • Beaucoup restent encore à apprendre de l’univers des mammifères marins. Les développements technologiques ont aidé et continuent d’aider à mieux comprendre la vie de ces mammifères marins et de leurs habitudes.
  • Explication des squelettes – La visite de la salle d’exposition a la particularité d’être à la fois libre (chaque visiteur peut aller d’un endroit à un autre de l’exposition), mais aussi guidée ! Je m’explique:
    • De façon très régulière (toutes les 20 ou 30 minutes), un expert regroupe tous les visiteurs présents dans la salle d’exposition et:
      • présente chacun des squelettes,
      • précise le nom du mammifère marin, s’il s’agit d’un mammifère que l’on trouve souvent ou pas dans le fleuve Saint-Laurent,
      • etc.
    • Cette présentation verbale dure environ 10 à 15 minutes.
    • Le CIMM ne se contente pas de nous montrer les squelettes: il nous explique leur provenance, leur particularité, etc.
    • C’est à mon sens, ce qui donne tout l’attrait du CIMM qui partage sa connaissance de façon à la fois visuelle et personnalisée avec les visiteurs.
  • Des experts pour répondre à toutes nos questions – Outre la présentation des squelettes, des experts (nommés « naturalistes ») sont disponibles dans la salle d’exposition pour répondre à toutes nos questions.
    • Là encore, le CIMM met tous les moyens pour rendre la connaissance des mammifères marins accessibles à tous.
    • Libre à vous de poser toutes les questions que vous avez en tête !
  • Découvrir le monde des baleines – J’ai appris une foule d’informations sur la vie des baleines que je ne soupçonnais pas, notamment :
    • les différentes espèces de mammifères marins que l’on retrouve dans le Fjord du Saguenay,
    • la façon dont les mammifères marins communiquent entre eux,
    • etc.
Panneau informatif au CIMM LM Le Québec
Panneau informatif au CIMM à Tadoussac – Photo de LM Le Québec
  • Superficie de l’exposition – Le CIMM comprend une seule salle d’exposition de taille moyenne.
    • Mais cette salle est très fournie et bien structurée.
    • Elle anime autant les grands que les petits. 
  • Parrainage d’un béluga – si vous souhaitez participer à la recherche scientifique, vous pouvez parrainer un beluga en faisant un don au GREMM, l’organisme qui gère le CIMM.

Le GREMM

  • Le GREMM est un organisme à but non lucratif voué à la recherche scientifique sur les baleines du Saint-Laurent et à l’éducation pour la conservation du milieu marin.
    • Une très belle et noble mission, financée rappelons-le par toutes les ventes de billets à l’entrée du CIMM et d’items à la boutique-souvenir du CIMM.
  • Il est constitué d’une équipe d’une 20aine de personnes, peut-être même un peu plus en période estivale.
  • Le site web du GREMM offre beaucoup d’informations sur la recherche scientifique mais aussi sur la préservation des mammifères marins.
  • Si le cœur vous dit, pensez à soutenir leur activité en faisant un don.

Et après la visite du CIMM ?

  • Vous pouvez aller observer les belugas, les petits rorquals ou encore les phoques qui entrent dans le Saguenay.
    • Où ? … tout simplement, sur les rochers situés juste à côté du CIMM ! C’est gratuit et accessible à tous !
    • J’ai pu en voir un !
  • Contemplez le Jardin de la Grève et découvrez des plantes atypiques.
    • Ce Jardin de la Grève est situé juste devant le CIMM. Vous ne pouvez pas le rater: il abrite les sculptures de 5 bélugas (grandeur nature).
    • Il est très petit mais il regroupe néanmoins 5 500 plantes typiques de la Côte-Nord ! Qui l’aurait cru ?
  • Allez aussi vous promener dans la Pointe-de-l’islet. Le sentier est très court, très facile et ne vous demandera pas plus de 30 minutes.
    • Et quel endroit magnifique !
    • J’aurai pu y rester des heures à contempler cet estuaire du fleuve Saint-Laurent.

Pour conclure

En visitant le CIMM à Tadoussac, vous découvrez de façon ludique et agréable l’univers encore peu connu des baleines et autres mammifères marins.

Le caractère scientifique du CIMM et la volonté très affichée de partager cette connaissance scientifique de façon la plus simple et agréable possible font vraiment l’attrait du CIMM.

J’en suis sortie enthousiasmée et la tête remplie de belles découvertes.

Pensez à visiter le CIMM si vous êtes dans la région, à la fois pour votre propre plaisir de découvrir l’univers des mammifères marins mais aussi pour soutenir les activités de recherche scientifique du GREMM.

Si vous avez déjà visité le CIMM, dites-nous ce que vous en pensez dans les commentaires plus bas.

Cet article a 6 commentaires

Laisser un commentaire