Le parc Oka : la nature à moins d’1 heure de Montréal
Le Parc Oka - Photo: LM Le Québec

Le parc Oka : la nature à moins d’1 heure de Montréal

Situé à 50 km du centre-ville de Montréal, le parc Oka vous offre une belle destination pour prendre l’air le temps d’une journée ou d’un week-end.

Vous souhaitez aller au parc Oka ? Voici ce que vous y trouverez.

1. Proximité du parc Oka

Le Parc Oka est situé à environ 1 heure en voiture de Montréal. Vous serez alors dans la région touristique des Basses-Laurentides.

Si vous êtes à Montréal, prenez la direction Nord, traversez l’île de Montréal, puis l’île de Laval sur l’autoroute 13 Nord ou 15 Nord selon votre point de départ.

Une fois dans les Basses-Laurentides, prenez l’autoroute 640 Ouest qui vous mènera directement jusqu’au parc Oka !

L’aller-retour de Montréal est donc facilement fait en voiture en une journée. Par contre, attention à la circulation pendant les périodes de pointe !

Si vous n’avez pas de voiture, pensez à utiliser Communauto si vous en êtes membre. Lorsque vous utilisez Communauto, pensez aussi à sélectionnez par exemple le forfait longue distance, avec les voitures « soleil ». Pour un trajet de 130 km, la réservation Communauto vous coûtera environ 60$, essence incluse.

Certains bus pourront également vous y mener. Mais armez-vous de patience: il n’y a pas de bus direct. Il vous faudra faire un ou plusieurs transferts. Comptez au moins 2 heures de transport pour un aller.

LM Le Québec a listé une 20aine d’applications mobiles pour voyager au Québec. Pensez à consulter cette liste pour planifier votre journée à Oka, notamment avec l’application Waze.

2. Rendez-vous avec la nature

Le parc Oka est avant tout un parc créé pour protéger la biodiversité de sa faune et de sa flore.

Il fait d’ailleurs partie des 24 parcs nationaux de la « SEPAQ » (la Société d’Établissement de Plein Air du Québec).

Il longe le Lac des Deux-Montagnes, à proximité de la rivière des Outaouais.

Le marais de la Grande Baie

La zone du marais de la Grande Baie du parc Oka offre notamment une belle biodiversité régionale sur environ 1.5 km2.

Elle permet l’observation d’une végétation indigène typique d’un marais. Essayez d’y voir la quenouille, la céphalanthe, les nymphes et les nénuphars !

C’est aussi l’endroit privilégié du canard branchu, l’animal emblème du parc Oka.

La plage d’Oka

Mais c’est surtout pour sa plage que le parc Oka est connu. Il offre 11 kilomètres de rives et 7 kilomètres de sable fin !

Si vous allez au parc Oka au mois d’avril, vous aurez la plage pour vous, enfin presque. Vous y verrez encore les blocs de glace dériver tranquillement dans le Lac des Deux-Montagnes. Difficile encore d’imaginer que l’on pourra s’y baigner 3 mois plus tard !

parc oka en avril, LM Le Quebec, visiter le québec
Le Parc Oka en avril - Photo: LM Le Québec

Mais vous vous en doutez: pendant la période estivale, vous ne serez pas la seule ou le seul à vouloir vous prélasser sur le sable fin ou à vouloir vous rafraichir dans le lac.

parc oka en juin, LM Le Quebec, visiter le québec
Le parc Oka en juin - Photo: LM Le Québec

De façon peut-être surprenante, la plage constitue le 2ème habitat en importance quant au nombre d’espèces végétales sur l’ensemble du parc national d’Oka.

Les sentiers de randonnées pédestres

Pour profiter de cette nature, les amateurs de randonnées auront le choix de 6 randonnées pédestres, de niveau facile, intermédiaire ou difficile.

Ne vous inquiétez pas, seul le « sentier du Sommet » est qualifié de difficile ! Le reste du parc est plat.

Et puis, les distances des sentiers sont très abordables pour tous. Le sentier le plus court est de 1,3 km aller-retour, alors que le sentier le plus long fait 11,8 km.

Enfin, des activités de découverte de la nature sont offertes. Pour les intéressés ou curieux des reptiles, des chauves-souris ou encore des champignons, pensez à vous inscrire aux différentes activités découverte proposées avec un garde-parc naturaliste !

3. Rendez-vous avec l’histoire et l’archéologie

Si le niveau « difficile » du sentier vous stimule, empruntez le sentier historique du Calvaire pour découvrir l’architecture d’inspiration romaine des bâtiments qui jalonnent ce sentier et le Calvaire.

Vous bénéficiez alors de la vue imprenable de ce point culminant du parc Oka, en toutes saisons.

Site classé historique, le Calvaire d’Oka serait un des plus vieux chemins de croix en Amérique du Nord. Érigé entre 1740 et 1742, il témoigne de la vaste entreprise d’évangélisation des autochtones commencée au XVIIIème siècle. Il est le seul de ce type au Québec.

Des activités de découverte des traces des Premières Nations (vestiges de feux, d’outils en os et fragments de poterie) sont également proposés avec la supervision d’un archéologue.

Ces artefacts étaient enfouis dans le sol du parc Oka pendant plus de 2000 ans !

4. Activités sportives au parc Oka

Les activités sportives au parc Oka ne manquent pas !

Choix d’activités pour toutes les saisons

Vous aurez le choix notamment entre:

  • la randonnée pédestre,
  • le fatbike,
  • le surf à pagaie: un mélange de surf et de kayak, plutôt destiné aux eaux calmes sans vague,
  • le kayak de nuit,
  • le ski de fond,
  • la raquette,
  • la trottinette des neiges,
  • le traineau pour les enfants,
  • et j’en passe…

Certains équipements peuvent être loués directement sur place. Assurez-vous de vous renseigner avant de partir !

Plutôt camping ou plutôt chalet ?

Le parc Oka, c’est aussi la possibilité d’y dormir tant pour les adeptes du camping que pour les moins familiers avec le camping.

Vous pourrez y apporter votre tente, choisir le ou les services que vous souhaitez bénéficier ou alors préférer le confort d’un prêt-à-camper ou d’un chalet.

Mais attention, les places sont réservées longtemps en avance. Ne pensez pas y arriver le soir avec votre tente sans réservation !

Consultez le site du parc national d’Oka pour les réservations.

Pour résumer:

L’été, vous pourrez vous balader, faire des randonnées pédestres ou en vélo, vous prélassez sur la plage sur les 7 kilomètres de sable fin ou encore faire du fatbike.

L’automne, la vue à partir du sentier du Calvaire vous offre un panorama impressionnant des couleurs flamboyantes du parc.

Une dégustation de fromage et de pommes de la région est également offerte.

L‘hiver, le parc Oka vous accueille aussi, pour des randonnées:

  • pédestres sur neige,
  • à raquettes,
  • en vélo fatbike,
  • à skis de fond.

Vous pourrez aussi y passer la nuit l’hiver, en faisant du camping ou en louant un chalet !

Enfin, le printemps, le parc Oka est une belle destination-nature à proximité de Montréal pour commencer à profiter des beaux jours et des randonnées pédestres.

5. Budget à prévoir pour passer la journée au parc Oka

L’entrée au parc national d’Oka est d’environ 9 dollars par personne. Surtout, gardez toujours votre reçu avec vous. Il pourrait vous être demandé partout dans le parc.

Prévoyez ensuite à apporter vos repas car, à part quelques petites barres céréales ou équivalent, vous n’aurez pas accès à un service de restauration dans le parc.

Si vous oubliez votre repas, il vous faudra alors sortir du parc pour manger dans une localité voisine.

Ensuite, pensez aux frais de location de certains équipements, tel que le vélo fat bike ou encore des poussettes si vous avez des enfants.

Un petit magasin au pied de la plage offre également la vente de quelques vêtements et équipements, ainsi que quelques boissons et quelques encas de base.

Enfin, bien sûr, si vous pensez y rester la nuit, des frais des campings ou hébergements sont à prévoir.

6. Gare aux moustiques !

Pour les personnes sensibles aux moustiques, évitez la période critique des moustiques, fin mai et le mois de juin ! Il y a moins de moustiques l’été mais il y en quand même.

Apportez absolument votre anti-moustique. Vous ne le regretterez pas ! Surtout, pour le sentier qui traverse le marais de la Grande Baie.

Si vous avez cette sensibilité, allez plutôt au parc Oka en fin d’été ou à l’automne ! Les moustiques ne seront plus là.

Ces petites bêtes peuvent facilement rendre une belle journée … très pénible.

7. Quelques suggestions d’activités à l’extérieur du parc Oka

Voilà, vous avez profité du parc Oka et avez fait toutes les activités que vous souhaitiez faire.

Maintenant, vous cherchez quelques activités extérieures au parc.

Voici quelques suggestions. Il y en a naturellement d’autres, bien sûr !

Le magasin de l’Abbaye d’Oka

En lisière du parc Oka, arrêtez-vous au magasin de l’Abbaye d’Oka. Vous y trouverez entre autres, une sélection de fromages, de produits maison et de produits locaux.

La fondation de cette abbaye cistercienne date de 1880. Les religieux sont d’ailleurs les fondateurs du formage d’Oka ainsi que d’un certain développement économique de la région.

Le chemin du terroir des Laurentides

Le parc Oka longe également une partie du Chemin du terroir de la région des Laurentides. Ce Chemin du terroir est long de 226 kilomètres.

Si vous pensez rester plus d’une journée dans cette région, pensez à vous promener dans cette région des Basses-Laurentides et découvrir les produits du terroir:

  • fromage Oka.
  • auto-cueillette de fraise, framboises, bleuets, tomates, pommes, poires, cerises et prunes.

Le traversier Oka et Hudson

Oka, c’est aussi le traversier entre Oka et Hudson, qui sillonne le lac des Deux-Montagnes depuis plus de 100 ans.

Ce service est offert entre les mois de mars et de décembre de chaque année. La traversée est de 2 km et dure environ 10 minutes.

Cette traversée Oka-Hudson fait partie d’un circuit cycliste et récréotouristique entre les deux rives de l’Outaouais et du lac des Deux Montagnes.

L’hiver, c’est un pont de glace qui relie les deux rives. Les amateurs de pêche sur la glace, de patinage, de Fatbike, de ski de randonnée ou de motoneige en ont pour leur détour !

8. Une pause-café pour le retour

Il vous reste encore un peu de temps, avant de revenir à Montréal ?

Au lieu de reprendre l’autoroute 640 vers l’Est, prenez la route 344 Est qui traverse les villages de Ste-Marthe-sur-le-lac, Deux Montagnes et Saint-Eustache.

Dommage que l’on ne voie pas le lac des Deux-Montagnes de cette route assez banale.

Je vous la recommande simplement pour vous arrêter au café Totumos de Deux-Montagnes.

Un café authentique comme je les aime. Je n’ai pas gouté le café, soi-disant très bon mais je n’ai pas pu résister à quelques pâtisseries :-). Le biscuit Alfajor est surprenant mais bon. Goûtez-le !

Le personnel est par ailleurs très sympa !

Mon excursion au parc Oka m’a vraiment donné envie d’y retourner !

Et vous, avez-vous envie d’y aller ?

Si vous n’êtes pas convaincu, jetez un œil sur cette vidéo :

Cet article a 9 commentaires

Laisser un commentaire