You are currently viewing La devise du Québec : « Je me souviens »
Photo de Daisy Le Corre

La devise du Québec : « Je me souviens »

Avez-vous remarqué les plaques d’immatriculation au Québec ?

Elles portent toutes la devise officielle du Québec « Je me souviens ».

Mais de quoi les Québécois se souviennent-ils exactement ?

Petite histoire de la devise

Pendant longtemps, l’origine de la devise a été débattue.

Certains pensent que celle-ci s’adresse aux Britanniques, en pointant le triomphe ultime des Québécois sur les Anglais qui ont longtemps essayé de les assimiler.

Mais l’histoire est un peu plus complexe que cela !

En effet, l’architecte québécois Eugène-Étienne Taché est chargé du projet de construction de l’Hôtel du Parlement du Québec en 1887. Cet édifice abrite aujourd’hui l’Assemblée Nationale du Québec.

Cet hôtel s’érige en hommage aux grands hommes de la nation québécoise.

Lorsqu’il pose la première pierre de l’édifice, Eugène-Étienne Taché souhaite honorer la mémoire des grands combats menés par le Québec pour atteindre sa souveraineté.

Il inscrit alors la devise « Je me souviens » sous les effigies du parlementaire Wolfe et Montcalm.

Je me souviens au Parlement du Quebec LM Le Québec
Assemblée Nationale du Québec – Photo de LM Le Québec

Celle-ci s’adresse directement à la mémoire des Québécois :

  • Se rappeler des combats et des luttes menés par le Québec pour atteindre le statut quasi autonome et unique en Amérique du Nord
  • Faire un panthéon à la mémoire des héros de l’histoire du Québec : pas moins de 24 statues de bronze des personages marquants de l’histoire ornent la facade de cet édifice
  • Apprendre du passé pour nourrir l’avenir de la nation québécoise

La devise prend rapidement de l’ampleur. Elle est citée dans plusieurs discours officiels à travers le XIXe et le XXe siècles.

Chronologie de la devise à travers l’histoire

Suite à son apparition en 1885 sur le fronton de l’Hôtel du Parlement du Québec, la devise s’officialise progressivement :

  • Fin du XIXe siècle : la devise est devenue partie intégrante des armoiries du Québec (l’équivalent du slogan « Liberté, Égalité, Fraternité » français),
  • 1939 : un texte de loi officialise la devise,
  • début du XXe siècle : les élèves québécois scandent « Je me souviens ! » à la fin du salut du drapeau,
  • 1960 : la Révolution tranquille éclipse les idées nationalistes du Québec, donc la devise « je me souviens »,
  • 1978 : le gouvernement Lévesque décide de l’inscrire sur toutes les plaques d’immatriculation dans le cadre de sa politique souverainiste.

Et aujourd’hui ?

Cette devise « Je me souviens » apparait toujours sur les plaques d’immatriculation des véhicules québécois, accompagnée de la fleur de lys, autre symbole québécois !

Cette fleur de lys est apparue sur les plaques d’immatriculation dans le courant des années 50.

Évolution des plaques d’immatriculation en photos

Un compte Pinterest Plaques d’immatriculation du Québec au fil des ans présente d’ailleurs l’évolution des plaques d’immatriculation depuis leur apparition au Québec en 1906 !

Cet appel au souvenir gravé sur les plaques d’immatriculation au Québec fait d’ailleurs … un excellent souvenir d’un séjour au Québec !

Où en trouver ?

  • Vous pouvez trouver des plaques d’immatriculation « souvenir » en vente sur le site Kijiji.
  • Les ventes de garages sont également un excellent endroit pour trouver des plaques d’immatriculation usagées du Québec.

Les prix varient d’un vendeur à l’autre. En 2015, j’ai acheté une telle plaque d’immatriculation pour 2 dollars.

Mais ne vous y fiez pas.

Une collection de plaques d’immatriculation québécoises a été évaluée à 100 000$ en 2014 !

Pour conclure

La devise du Québec « Je me souviens » arborant les plaques d’immatriculation des voitures est un appel au souvenir de la fondation de l’identité québécoise.

Et c’est ce 24 juin que les québécois vont célébrer la fête du Québec !

Si l’identité culture québécoise vous intéresse, Hydro-Québec représente elle-aussi un symbole fort de l’identité québécoise tout comme l’entreprise québécois Bombardier dont un musée lui est dédié.

Bonne fête du Québec !