Le sirop d’érable au Québec: sans modération
Photo d'Érable du Québec / Producteurs et productrices acéricoles du Québec

Le sirop d’érable au Québec: sans modération

Si on vous dit Québec, vous pensez immédiatement au sirop d’érable, n’est-ce pas ?

Car on a tous déjà entendu parler du sirop d’érable. C’est le produit québécois par excellence !

Mais, savez-vous réellement ce que c’est ?

Voici tout ce que vous devez savoir sur le sirop d’érable au Québec !

Qu’est-ce que le sirop d’érable ?

Le sirop d’érable est une solution naturellement sucrée puisqu’il est issu d’une transformation alimentaire (concentration par évaporation) ne faisant appel à aucun additif.

Il est fabriqué à partir de la sève de l’arbre d’érable, recueillie au début du printemps. La sève d’érable est aussi appelée l’eau d’érable.

La récolte doit avoir lieu lorsque les nuits de gel sont suivis par des jours de dégel.

On appelle d’ailleurs cette période « la saison des sucres ».

Comment recueillir la sève de l’érable ?

Une entaille dans le tronc d’érable permet de récupérer la sève qui contient environ 2 à 3 % de sucre.

Ce sucre proviendrait de la transformation printanière de l’amidon stocké dans les racines de l’arbre.

Suite à l’entaillage, un chalumeau est inséré dans le tronc de l’érable afin de permettre la collecte de la sève.

Traditionnellement, la sève était collectée dans un seau (appelé chaudière), en bois, en métal, en plastique ou encore stainless. Elle était ensuite mise dans des tonneaux tirés par des chevaux ou des bœufs, puis par des motoneiges, pour être amenée dans le local où est produit le sirop d’érable.

On appelle d’ailleurs ce local la cabane à sucre. Elle est toujours située au milieu de la plantation d’érables.

Avec la modernisation, ces seaux ont été remplacés par:

  • un vacuum (pompe à vide aspirant l’eau),
  • réseau de tubulures qui conduisent l’eau directement à la cabane à sucre.
Collecte de la seve de lerable LM Le Québec
Collecte de la sève de l’érable – Photo de LM Le Québec

Et ensuite ?

Ensuite, cette sève est portée à ébullition pour en faire ressortir son concentré.

Avec l’évaporation, l’eau devient plus consistante et donne naissance au sirop d’érable.

Et c’est tout !

Mais attention, ce n’est tout de même pas aussi simple que cela !

Le sirop d’érable doit contenir 66% de sucre. La difficulté est donc de s’assurer de trouver le juste niveau d’évaporation:

  • s’il est trop évaporé, le sirop peut se cristalliser. D’ailleurs, en continuant le chauffage, on peut obtenir de la tire (83 à 86% de sucre), puis du beurre d’érable (86 à 87% de sucre) et enfin du sucre (88% et plus).
  • si le sirop est trop liquide, il risque alors de fermenter.

Il faut environ 35 à 40 litres de sève d’érable pour obtenir 1 litre de sirop d’érable.

Et si l’envie de vous lancer dans la production de sirop d’érable vous prend, pensez à lire l’aventure de Nicolas et d’Olivia pour qui le besoin de produire leur propre sirop d’érable s’est fait ressentir.

Comment s’appelle la récolte de l’eau d’érable ?

Je l’apprends en rédigeant cet article !!

Il s’agit de l’acériculture.

Et les professionnels sont les acériculteurs et acéricultrices ! Ils sont regroupés au sein du regroupement Producteurs et productrices acéricoles du Québec (PPAQ).

Qu’est-ce qu’une érablière ?

Une érablière est une plantation d’érable.

Elle est l’endroit où sont fabriqués les produits de l’érable, dont le fameux sirop d’érable.

Érablière au Québec vu par LM Le Québec
Érablière au Mont Pinacle – Photo de LM Le Québec

Une cabane à sucre se trouve toujours au sein de l’érablière où l’acériculteur récolte la sève de printemps des érables.

Cabane à sucre au Québec
Cabane à sucre au Québec – Photo de LM Le Québec

Ses différentes saveurs

On trouve dans le commerce 4 niveaux de saveur du sirop d’érable:

  • le sirop doré a un goût plutôt délicat,
  • le sirop ambré a un goût riche,
  • le sirop foncé a un goût robuste, et enfin
  • le sirop très foncé a un goût quant à lui plus prononcé.
Saveurs du sirop derable LM Le Québec
Les 4 saveurs du sirop d’érable – Photo de Producteurs et productrices acéricoles du Québec

Où acheter le sirop d’érable au Québec ?

  • Format traditionnel

Le format traditionnel pour acheter le sirop d’érable au Québec est dans une boite de conserve.

Ses 540 ml coûtent approximativement 8 $.

On les trouve dans toutes les épiceries québécoise mais pensez aussi les acheter auprès des acériculteurs et acéricultrices.

Sirop derable en conserve LM Le Québec
  • Format cadeau ou autre

Par contre, il existe de nombreux formats de bouteille de sirop d’érable destinés à une consommation plus touristique.

On trouve par exemple des bouteilles en forme de feuilles d’érable, etc.

Naturellement, leurs prix sont alors plus élevés.

Vous pouvez trouver des bouteilles plus atypiques de sirop d’érable dans:

  • des épiceries d’une taille moyenne ou grande,
  • dans certains marchés publics, tels que le marché Atwater ou le marché Jean Talon à Montréal,
  • directement auprès de certains acériculteurs et acéricultrices, ou encore
  • les dutys-free des aéroports canadiens.

À ne pas confondre avec le …

.. le sirop de table !

Leur point en commun: leur couleur approximative.

Mais les comparaisons s’arrêtent là !

Le sirop de table est un sirop bas de gamme, souvent donné aux enfants car le goût est moins présent. Il contient du sirop de maïs et des arômes artificiels.

Alors que le sirop d’érable est un produit entièrement naturel.

Le comparer avec le sirop de table, c’est un peu comme comparer le cassoulet de Castelnaudary avec le cassoulet en boîte de conserve !

Rien à voir, on est bien d’accord !

La production de sirop d’érable dans le monde

Le sirop d’érable est essentiellement fabriqué dans les forêts du Nord-Est de l’Amérique du Nord, et particulièrement au Québec !

La production québécoise représente:

  • les 3/4 de la production mondiale de sirop d’érable, et
  • 95 % de la production canadienne de sirop d’érable !

Des chiffres ?

Le sirop d’érable au Québec, c’est:

  • environ 7 400 entreprises acéricoles,
  • 11 300 acériculteurs et acéricultrices,
  • plus de 48 millions d’entailles,
  • 175 millions de livres (oui oui livres … ce n’est pas un typo !) de sirop d’érable. Une livre représente un peu moins de la moitié d’un litre.  

Vous l’avez compris: il y a forcément une érablière pas très loin de chez vous !

Où trouver une érablière près de chez vous ?

Pour trouver une érablière près de chez vous, allez sur le site d’Érable ici et indiquez votre code postal ou votre adresse.

L’histoire du sirop d’érable

La production du sirop d’érable n’est pas nouvelle.

Les populations autochtones du Canada maîtrisaient cette production lors de l’arrivée des européens.

Si l’histoire du sirop d’érable au Québec vous intéresse, voici un aperçu proposé par:

Que faire avec le sirop d’érable ?

Le sirop d’érable est un sucre naturel que vous pouvez utiliser dans une multitude de vos plats préférés !

Pour sucrer votre dessert

Vous pouvez donc l’utiliser:

  • avec des crêpes, des gaufres ou encore du pain doré,
  • à la place des fruits dans le yaourt, pour rehausser le goût,
  • avec des céréales,
  • avec de la glace (crème glacée au Québec),
  • etc.

Dans les plats salés

On l’utilise aussi dans des recettes salées, par exemple:

  • les fèves au lard, plat traditionnel québécois. Je vous en reparler dans un prochain article !
  • ou encore avec certaines viandes, tels que le porc, le jambon avant de les faire cuire.

Vous trouverez d’ailleurs une foule de recettes alléchantes utilisant le sirop d’érable sur le site d’Érable du Québec.

Ses produits dérivés

Ses principaux produits dérivés sont, notamment:

  • la tire d’érable: il s’agit de sirop d’érable chauffé et déposé chaud sur la neige. Il faut laisser le sirop refroidir quelques secondes et ensuite l’enrouler autour d’un bâtonnet pour le déguster mou.
  • le beurre d’érable: c’est une sorte de fondant qui peut être utilisé comme une pâte à tartiner. Le beurre d’érable ne contient pas de matière grasse mais simplement du sucre.

Pour découvrir les autres produits dérivés, regardez ici.

Sa conservation

Une boîte de sirop d’érable scellée peut se conserver durant plusieurs années.

Mais une fois ouverte, il est préférable de :

  • verser le sirop dans un contenant de plastique ou de verre, hermétiquement fermé afin d’éviter l’évaporation de l’eau et la cristallisation du sirop d’érable, et
  • le mettre au réfrigérateur.

Si vous prévoyez conserver votre sirop d’érable pendant longtemps, vous pouvez aussi le mettre au congélateur.

Pour conclure

Si vous visitez le Québec ou encore y habitez, il est alors impossible de ne goûter le sirop d’érable, le déguster ou encore l’acheter en cadeau !

Le sirop d’érable est le produit québécois à découvrir par excellence.

Il est profondément ancré dans la culture québécoise et en est un symbole.

Avec ces multiples utilisations culinaires, à vous de l’utiliser de la façon que vous préférez.

Pensez aussi à explorer les cidres québécois.

Pensez à rejoindre notre communauté pour découvrir le Québec sous toutes ces facettes !

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire