You are currently viewing Que faire à l’Isle-aux-Coudres de Charlevoix?
L'Isle-aux-Coudres - Photo de LM Le Québec

Que faire à l’Isle-aux-Coudres de Charlevoix?

Si vous avez envie d’un endroit calme, bucolique, à proximité du fleuve Saint-Laurent tout en ayant accès à des produits locaux, l’Isle-aux-Coudres est votre destination.

L’Isle-aux-Coudres est une petite île d’environ 97 km2, située dans le fleuve Saint-Laurent, dans la région touristique de Charlevoix au Québec.

Pour vous situer un peu plus, vous la trouverez presqu’en face de la municipalité de Baie-Saint-Paul.

On y accède grâce à un traversier gratuit, à partir du village Les Éboulements, sur la route 138.

Pourquoi aller à l’Isle-aux-Coudres ?

  • son histoire
    • Jacques Cartier s’arrêta à l’Isle-aux-Coudres en 1535, lors de son 2ème voyage et baptisa l’île du nom d’un arbuste: le couldres.
    • Pendant longtemps, l’Isle-aux-Coudres resta vierge. Elle permettait alors aux navigateurs d’enterrer les membres de leur équipage, décédés en mer.
      • Ce cimetière (longtemps appelé « Le Cimetière des français ») serait situé sur l’île, tout de suite à votre droite, lorsque vous sortez du traversier.
      • Aujourd’hui, l’endroit est désormais appelé le parc Jacques-Cartier. Une statue de Jacques Cartier y est présente depuis 2010, 475 ans après les premiers pas de Jacques Cartier sur le sol de l’île.
    • Mais en fait, pourquoi ce nom ?
      • Le Couldres est un arbuste très abondant sur l’île
      • Avec le temps, l’arbuste couldres devint le coudrier, puis enfin le noisetier. L’isle est ainsi devenue l’Isle-aux-Coudres.
    • Il faut attendre 1720 pour que les premières familles s’installent dans l’île pour y vivre d’agriculture et de pêche.
  • son côté naturel, bucolique, loin des foules
    • Bien que la période estivale attire son lot de touristes, on ne sent pas la présence de foule sur l’île.
    • L’environnement naturel de l’île a été peu modifié, et c’est tant mieux.
    • L’accès aux rives du fleuve est souvent réservé aux propriétaires privés, particulièrement sur la partie nord de l’île. Néanmoins, vous aurez plusieurs endroits pour profiter vous aussi des belles vues sur le fleuve.
    • Bien que similaire, l’Isle-aux-Coudres est plus petite, moins peuplée et moins touristique que l’île d’Orléans.
  • le tour de l’île en 23 kilomètres
    • le tour de l’île est assez rapide puisqu’il fait 23 km en suivant le Chemin des Coudrier, qui fait le tour de l’île.
    • il est facile de le faire en voiture: la circulation y est très fluide et le stationnement très facile.
    • mais il est tout aussi possible de le faire en vélo. L’absence de relief rend votre promenade en vélo assez facile !
  • ses produits locaux
    • Avec uniquement 1150 habitants, l’Isle-aux-Coudres réussit néanmoins à avoir de très bons produits locaux !
    • On en parle dans quelques instants.

Ses attraits

Malgré sa petite superficie, l’Isle-aux-Coudres sait nous surprendre.

  • Le côté Ouest de l’île est particulièrement beau avec la vue sur la baie de Baie-Saint-Paul et sur la montagne le Massif.
    • Si la partie nord de l’île offre peu d’endroit public pour profiter à votre guise d’un point de vue sur le fleuve, la partie ouest du Chemin des Coudriers va vous combler.
    • Arrêtez-vous notamment à l’excellente Boulangerie Bouchard et vous pourrez profiter de cette superbe vue.
  • La Pointe de l’Islet et le parc à Caya, à l’extrême Ouest de l’Isle-aux-Coudres
    • J’ai adoré cet endroit, très naturel et très très peu aménagé.
    • À mon sens, cet endroit offre une des plus belles vues de l’Isle-aux-Coudres, là encore sur la montagne Le Massif de la région de Charlevoix
    • Une particularité de cet endroit est la roche qui semble être de l’ardoise que la mer vient couvrir lors des marées hautes.
Pointe de lIslet LM Le Québec
Pointe de l’Islet à l’Isle-aux-Coudres – Photo de LM Le Québec
  • Les Moulins à vent et à eau, Écomusée de la meunerie
    • C’est un endroit qu’il vous absolument voir !
      • Vous trouverez les tarifs de la visite ici.
      • La visite dure environ 45 minutes.
    • La visite des moulins permet de découvrir le processus de mouture de blé et de sarrasin pour les fins de la fabrication de la farine.
      • Les moulins fonctionnent sans électricité, selon la tradition, grâce au vent et à l’eau, selon le cas.
      • Oui, ils fonctionnent encore aujourd’hui à des fins de production locale uniquement !
    • L’histoire de ces moulins est fascinante:
      • En 1815, l’Isle-aux-Coudres connait une famine en raison de l’absence de moulins efficaces pour la mouture des grains. Les habitants devaient alors traverser le fleuve Saint-Laurent en canot, malgré les conditions difficiles et hivernales!
      • Pour éviter de nouveau une telle famine, le Séminaire de Québec, Seigneur de l’île, approuve la construction d’un moulin à eau. Il fut mis en service en 1825.
      • Hélas, le moulin à eau se révèle d’un faible rendement en raison des pluies insuffisamment fortes pour alimenter le moulin.
      • Pour compenser cette faiblesse des pluies, un moulin à vent est construit en 1836.
      • Plus d’un siècle plus tard, en 1948, l’exploitation initiale des moulins de l’Isle-aux-Coudres pris fin en raison du développement des grandes minoteries (établissement industriel destiné à la transformation des grains en farine).
      • Mais, une seconde vie les attendait à partir de 1982 après avoir été classé par la Loi sur les biens culturels.
      • Ils ont depuis été magnifiquement restaurés.
Moulins de lIsle aux Coudres LM Le Québec
Les Moulins de l’Isle-aux-Coudres – Photo de LM Le Québec
  • L’église Saint-Louis
    • Cette église Saint-Lous serait une réplique (modeste) de la basilique de Saint-Anne-de-Beaupré.
    • Elle a été construite en 1885.
    • Elle était malheureusement fermée lors de notre passage !
      • Dommage car son intérieur est supposé être beau.
      • Voici un reportage photos nous permettant de découvrir son intérieur
Eglise Saint Louis LM Le Québec
Église Saint-Louis de l’Isle-aux-Coudres – Photo de LM Le Québec
  • La Pointe du Bout-d’en-Bas, cette fois-ci à l’extrême Est de l’Isle-aux-Coudres
    • C’est une belle promenade d’environ 2 kilomètres aller-retour au milieu d’un boisé et entouré du fleuve Saint-Laurent pour atteindre l’extrémité Est de l’île.
    • Vous y trouverez alors la statue de Notre-Dame de l’Assomption, sur une grosse roche bleue, bravant vent et marées. Elle a été érigée en 1960 par Monsieur Pedneault, suite à sa guérison.
    • Ce parc offre une superbe vue à la fois sur les reliefs de Charlevoix, le village des Éboulements, mais aussi sur les régions de Bas-Saint-Laurent et de Chaudières Appalaches du Québec.
    • L’endroit y est (forcément) venteux mais quel bonheur et quelle tranquillité.
  • Le tour de l’île en vélo
    • Une façon très agréable de visiter l’île est en vélo.
    • Le tour de l’île fait 23 km, avec peu de relief et peu de circulation.
    • Vélo-Coudres offre plusieurs choix de bicyclettes:
      • vélos,
      • vélos électriques,
      • tandems,
      • quadricycles.

Ses produits locaux

Boulangerie Bouchard LM Le Québec
Boulangerie Bouchard – Photo de LM Le Québec

Si les produits du terroir québécois vous intéressent, pensez aussi découvrir les autres produits locaux de Charlevoix.

Comment accéder à l’Isle-aux-Coudres

  • Traversier:
    • à partir du village Les Éboulements sur la route 362
    • Le traversier est gratuit
    • La fréquence du traversier est toutes les heures tôt le matin, et ensuite tous les 30 minutes environ.
      • Consultez les horaires ici.
    • Attention aux longues files d’attente, surtout pour le retour !
Attente au traversier LM Le Québec
Attente au traversier à l’Isle-aux-Coudres – Photo de LM Le Québec

Autres suggestions de visite dans la région

Si vous souhaitez découvrir Charlevoix, voici un programme pour passer 3 jours dans la région de Charlevoix.

Si vous souhaitez continuer la visite du Québec, pensez aussi découvrir :

Pour conclure

Située dans la région touristique de Charlevoix, l’Isle-aux-Coudres est un endroit parfait pour les amoureux de la nature.

Un bon endroit pour se déconnecter. Vous y trouverez tranquillité et sérénité tout en ayant le choix de quelques activités sportives.

Et vous, qu’aimez-vous faire à l’Isle-aux-Coudres ?

Pour continuer de découvrir le Québec, devenez membre de la communauté de LM Le Québec !

Cet article a 7 commentaires

Laisser un commentaire